Bildschirmgefahr: Kinder entwickeln Bluthochdruck bei mehr als zwei Stunden täglich

L’utilisation d’écrans (télévision, téléphone, tablettes) plus de deux heures par jour augmente significativement la tension artérielle et le risque de développer une hypertension artérielle chez les enfants.

Des données concluantes sur les effets de l’écoute de la télévision, de la sédentarité et de l’obésité existent depuis un certain temps. Cependant, des recherches menées par les universités de Saragosse et de Sao Paulo soulignent l’impact d’une utilisation excessive des écrans chez les enfants sur le risque de développer une hypertension. L’étude est basée sur la cohorte IDEFICS (Identification and Prevention of Dietary- and Lifestyle-induced Health Effects in Children and Infants), qui implique huit pays européens avec près de 5 200 enfants âgés de deux à dix ans.

Deux heures d’utilisation d’un écran, 30 % de risque d’hypertension artérielle en plus

Selon l’analyse menée sur deux ans, l’incidence cumulée de l’hypertension dans ce segment de la population est très élevée : 110 pour 1000 personnes. Les auteurs ont calculé qu’être devant un écran (TV, ordinateur, console) pendant plus de deux heures consécutives augmente le risque relatif de développer une hypertension (pression artérielle élevée) de près de 30 %. Ces chiffres sont inquiétants car ils confirment non seulement qu’un mode de vie sédentaire est courant chez les enfants d’aujourd’hui. Ils montrent également que regarder des écrans les prédispose à des complications plus tard dans la vie, dont l’hypertension artérielle.

Exercice de rémunération

Pour contrer ce risque, les auteurs recommandent aux enfants d’être physiquement actifs au moins une heure par jour et de limiter l’utilisation des écrans à moins de deux heures par jour. Et pour appuyer ces recommandations, ils citent comme observation clé une augmentation de 50 % du risque d’hypertension chez les enfants qui n’atteignent pas l’objectif quotidien.